VIVRE NATURELLEMENT - Hygiène et Santé
VIVRE NATURELLEMENT - Hygiène et Santé
VIVRE NATURELLEMENT Manger sainement Alimentation et santé livres et ebook
 VIVRE NATURELLEMENT Manger sainement        Alimentation et santé livres et ebook   

FATIGUE DES INTELLECTUELS

 

            Les intellectuels beaucoup plus que les autres personnes sont exposés à la fatigue cérébrale. Nous avons vu à propos de la fatigue nerveuse combien le chimisme des centres nerveux est important.

         Ce chimisme est particulièrement accentué au cours des grands efforts intellectuels. Le prolongement de ces efforts quand il est conjugué avec des erreurs d'hygiène provoque la fatigue cérébrale. Celle-ci se traduit par une difficulté de coordination et d'attention avec refuge dans la rêverie et dans un sommeil incoercible. Si le sommeil est combattu par des excitants, les symptômes de la fatigue sont masqués, mais le sujet est alors exposé à des accidents graves.

          Le désintérêt, le refuge dans la rêverie et surtout le sommeil sont autant de moyens de protection du cerveau, empêchant notamment la grave intoxication de l'écorce cérébrale par accumulation d'acide lactique.

        Les intellectuels doivent lutter contre la fatigue cérébrale en s'inspirant des mêmes indications que celles prévues contre la fatigue musculaire et nerveuse. Le pollen est indiqué en raison de son action sur la cellule nerveuse et aussi sur le sang. Il ne faut pas oublier à cet égard que l'organisme est en permanence au service du cerveau par une circulation sanguine extrêmement riche. <<Cette irrigation, écrit Marcel Andrillon, provient des deux carotides internes et des deux artères vertébrales qui se subdivisent pour chaque hémisphère en trois artères de deuxième ordre; celles-ci à leur tour se ramifient et s'anastomosent, c'est-à-dire s'abouchent entre elles, de telle sorte qu'elles forment un réseau de fines artères nourricières. Quant aux veines, elles aboutissent toutes à des canaux volumineux rejoignant les deux veines jugulaires internes>>.

         Ainsi la vascularisation cérébrale est extrêmement importante. C'est un véritable torrent sanguin incessant qui inonde le cerveau, pour apporter les indispensables nutriments à cette population associée de quatorze à quinze milliards de cellules interconnectées. Cette simple évocation fait apparaître combien il est nécessaire tout au long de la vie de veiller sur l'intégrité du cœur, des vaisseaux et du sang.

          Le pollen entre parmi les agents naturels, capables de favoriser cette intégrité. Plus l'activité cérébrale est importante, plus le sang afflue. Il faut donc avoir des vaisseaux sanguins, un réseau de capillaires d'excellente qualité. Or, le pollen referme de la rutine, substance protectrice des tissus vasculaires, et par excellence facteur de la perméabilité capillaire. En outre, la teneur en principes vitaux correspondant aux besoins de la cellule cérébrale fait du pollen un agent préventif et curatif de la fatigue des intellectuels.

Même dose que celle prévue contre l'asthénie.

 

Voir : LE POLLEN ET SES POUVOIRS

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© 2017 by Robert ANDREANI et Éditions ANDRILLON 02200 Soissons Tout droits de reproduction et de traduction réservées pour tous pays.

Appel

Email