VIVRE NATURELLEMENT - Hygiène et Santé
VIVRE NATURELLEMENT - Hygiène et Santé
VIVRE NATURELLEMENT Manger sainement Alimentation et santé livres et ebook
 VIVRE NATURELLEMENT Manger sainement        Alimentation et santé livres et ebook   

 

ATHÉROSCLÉROSE

DÉFENSE DES VAISSEAUX

 

          Sans doute on entend plus souvent parler d'obésité que d'amaigrissement. Et pourtant s'il est nécessaire de lutter prudemment contre l'embonpoint sous toutes ses formes, il n'est pas moins indiqué de combattre l'amaigrissement. La maigreur est devenue une mode qui hante surtout les jeunes filles et les jeunes femmes. Une mode aux conséquences redoutables.

          Une mode aberrante. Voici à cet égard une observation très pertinente d'une sociétaire de la Comédie-Française, Françoise Seigner. Cette artiste, bien en chair, potelée, est ce qu'ou appelle au théâtre une <<nature>>. Or, les jeunes nature>> se font de plus en plus rares. <<Les grands rôles comiques ou tragiques, dit-elle, sont très durs à tenir. Ils demandent beaucoup d'autorité, d'équilibre, de force. Une petite bonne femme maigrichonne ne peut avoir la puissance indispensable à ces personnages... Aujourd'hui, pour plaire, pour être dans le vent, les femmes ne s'épanouissent pas. A Paris, les femmes sont toutes malades.. Elles semblent toutes sortir d'un camp quelconque, tant elles sont maigres ! J'ai une sœur qui, quand elle avait dix-huit ans, avait de l'éclat, était merveilleuse. Maintenant, elle est tout à fait à la mode: elle a l'air d'une mourante ! Certes, certaines femmes sont de petites natures, menues, mais les trois quarts sont faites pour s'épanouir.>>
          Oui, cette observation pourrait être prise à leur compte par les meilleurs diététiciens et hygiénistes. Il faut obéir à son tempérament, et non se plier inconsidérément aux caprices de la mode. Les personnes qui vont à l'encontre de cette loi suivent un régime déséquilibré, et s'exposent à des maladies de carence.

          Il faut donc veiller à recevoir tous les nutriments indispensables à notre intégrité, et ne pas oublier surtout les sels minéraux et les oligo-éléments. A cet égard, les sujets dénutris ont, grâce au pollen, un moyen de recevoir les substances qui leur font défaut. Les cures de pollen sont indiquées au début de la rééducation alimentaire. A ce moment, en effet, l'estomac est fermé et l'organisme affaibli. Les microspores exercent donc une action tonique sous un faible volume. Les métabolismes, c'est-à-dire les niveaux: nerveux, sanguin, musculaire. Les dénutris perdent leur aspect maladif, ils reprennent du poids, ils recouvrent de la vitalité.

          Commencer la cure par une cuillerée à café de pollen prise au déjeuner. Puis après trois à cinq jours, quand l'organisme est habitué, passer à une cuillerée à bouche. Huit jours après, pendre une cuillerée à bouche bien pleine à jeun, un quart avant le petit déjeuner et une autre avant le déjeuner.

          Une fois le poids normal atteint, cesser la cure et la reprendre chaque fois qu'il y aura amaigrissement. Si l'équilibre pondéral se maintient, se borner à suivre une cure d'entretien trois ou quatre fois par an, à raison d'une cuillerée à soupe de pollen par jour à jeun ou avant le déjeuner.

          Pour les enfants de sept à quatorze ans, les doses indiquées ci-dessus doivent être réduites de moitié. Au-dessous de sept ans, il faut consulter le médecin qui prescrira au maximum deux cuillerées à café de pollen, soit une dizaine de grammes.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© 2017 by Robert ANDREANI et Éditions ANDRILLON 02200 Soissons Tout droits de reproduction et de traduction réservées pour tous pays.

Appel

Email