VIVRE NATURELLEMENT - Hygiène et Santé
VIVRE NATURELLEMENT - Hygiène et Santé
VIVRE NATURELLEMENT Manger sainement Alimentation et santé livres et ebook
 VIVRE NATURELLEMENT Manger sainement        Alimentation et santé livres et ebook   

PLANTES EN GÉLULES

     Depuis des années, un mode d’utilisation des simples est apparu et s’est rapidement imposé : les plantes micronisées, présentées en gélules.

      La micronisation est une opération qui consiste à réduire les parties utilisées des plantes – racines, tiges, feuilles, fleurs, sommités fleuries – en particules extrêmement fines, ayant théoriquement des dimensions de l’ordre du micron.

      La question qui s’était posée pour nous, était de savoir si ce nouveau procédé présentait toutes les garanties pour le consommateur. Il s’agissait de s’assurer que les composés élaborés par les différentes plantes étaient protégés et qu’à aucun moment leurs principes ne subissaient d’altérations.

      Nous avons donc fait de nombreuses investigations et recherches et visité plusieurs laboratoires avant de recommander à nos lecteurs l’utilisation de la phytothérapie en gélules.

    Nous savons aujourd’hui que les procédés de micronisation et d’extraction des fractions aromatiques et hydrosolubles par lyophilisation n’altèrent en rien les vertus des simples.

      La lyophilisation (ou cryodessiccation) est un procédé d’élimination de l’eau par congélation rapide suivie d’une sublimation de la glace formé. Ma plante est donc congelée et desséchée. La congélation, qui s’effectue à la température de -40 à -6O°C, entraîne la pétrification totale du végétal.

      La sublimation a pour fin de faire passer directement la glace à l’état de vapeur sous une pression variant de 0,1 à1 millibar. Les plantes sont introduites dans une chambre d’où l’air est éliminé par des pompes rotatives à vide, en même temps que la vapeur d’eau est condensée sur des pièges à froid à 6 60°C. Cependant, cette sublimation n’élimine pas complètement l’eau ; il en reste une fraction dite « liée ». Les plantes sont alors soumises à la phase de désorption (ou dessiccation complémentaire) en recourant à une température plus élevée, bien supportée par la plante à ce stade des opérations.

       Le produit est d’autant plus stable que le taux d’humidité résiduelle est plus faible.

      D’autre part, avant le conditionnement en gélules, la poudre des différentes plantes subit un contrôle bactériologique afin d’éliminer les germes et les moisissures qui auraient pu passé inaperçus au moment du premier contrôle avant dessiccation.

 

LES GÉLULES

 

       Les gélules sont des capsules en gélatine dont l’enveloppe dure est constituée de deux parties de forme cylindrique, à base hémisphérique, s’emboîtant l’une dans l’autre.

      Rappelons que la gélatine est une protéine obtenue par hydrolyse des collagènes de la peau et les os d’animaux. Elle est utilisée en médecine (gélatine officinale hydrolysée) pour son action hémostatique, par voie buccale et en applications locales.

 

INDICATIONS

 

      Dans le développement ci-dessous, nous donnons le nom de la plante, la ou les parties utilisées, les indications (entre parenthèse) et la posologie.

 

Ail : bulbe (hypertension, affections vasculaires, excès de cholestérol, hyperlipémies, infections bénignes de l’intestin, des bronches et des poumons) ; 3 à 4 gélules deux fois par jour, au déjeuner et au dîner.

 

Airelle : feuilles (varices, maladies veineuses, hémorroïdes, troubles circulatoire, diminution de l’acuité visuelle à partir crépuscule) ; 2 gélules trois fois par jour, à la fin des repas.

Alfalfa : semences (anémie, asthénie, spasmophilie, crampes, hypercholestérolémie) ; 2 gélules trois fois par jour, après chaque repas.

 

Angélique : racine (aérophagie, aérocolie, anxiété, émotivité) ; 3 gélules deux fois par jour, au déjeuner et au dîner.

 

Artichaut : feuilles (affections hépatiques, hypercholestérolémie) ; 4 gélules deux fois par jour, avant les deux principaux repas.

 

Aubépine : fleurs (affections cardiaques, hypertension, insomnie) ; 2 gélules trois fois par jour, après chacun des trois repas.

 

Bardane : racine (acné, dermatoses, eczéma, hypercholestérolémie, diabète) ; 3 gélules deux fois par jour, au déjeuner et au dîner.

 

Bouillon-blanc: fleurs (trachéite, angine, bronchite, asthme, hémorroïdes) ; 3 gélules deux fois par jour, avant le déjeuner et le dîner.

 

Bouleau : écorce (cellulite, lithiase urinaire, affections rénales, goutte, arthritisme, œdème) ; 6 gélules par jour, au cours de l’après-midi.

 

Bourdaine : écorce (constipation, insuffisance biliaire, obésité) ; 2 gélules trois fois par jour, avant les repas.

 

Bourrache : sommités (fièvre, rhumatismes, affections pulmonaires) ; 3 gélules deux fois par jour, matin et soir.

Camomille romaine : fleurs (inappétence, migraine, affections hépatiques, digestion difficile, rhume) ; 3 gélules deux fois par jour avant le déjeuner et le dîner.

 

Cannelle : écorce (convalescence, asthénie, inappétence, préventif de la grippe) ; 3 gélules deux fois par jour, au cours des deux principaux repas.

 

Centella asiatica : feuilles (insuffisance hépatique, lithiase biliaire, constipation) ; 3 à 4 gélules deux fois par jour, après les repas.

 

Chicorée : racine (affections hépatiques, affections rénales, dermatoses, constipation, diabète) ; 5 à 6 gélules par jour le matin.

 

Chiendent : racine (états infectieux, lithiases biliaire et urinaire, ménopause, goutte, inflammations des voies urinaires et digestives) ; 3 gélules trois fois par jour, avant les repas.

 

Combretum : feuilles (insuffisance hépatique, lithiase biliaire, constipation) ; 2 gélules deux fois par jour, matin et soir.

 

Coriandre : semences (affections gastro-intestinales, aérophagie, ballonnement) ; 3 gélules trois fois par jour, avant chacun des trois repas.

Cynorrhodon : baies (asthénie, lithiase urinaire, diarrhée) ; 3 gélules deux fois par jour, avant les deux principaux repas.

 

Eleuthérocoque : racine (asthénie, stimulant du métabolisme) ; 3 gélules deux fois par jour, matin et soir.

 

Eucalyptus : feuilles (bronchite, sinusite, rhume des foins, grippe, angine) ; 3 gélules deux fois par jour, matin et soir.

 

Fenouil : semences (cholestérolémie, aérophagie, digestion difficile) ; 3 gélules deux fois par jour, entre les repas.

 

Fenugrec : semences (convalescence, maigreur, anémie, lymphatisme) ; 4 gélules deux fois par jour, matin et soir.

 

Frêne : feuille (rhumatisme, arthrite, arthrose) 3 gélules deux fois par jour, matin et soir.

Fucus vésiculeux : (algue), thalle (stimulant de la circulation sanguine, obésité, constipation) ; 3 gélules deux fois par jour, une heure avant le déjeuner et le dîner.

 

Fumeterre : plante (migraine d’origine digestive, athérosclérose, hypertension) ; 4 gélules deux fois par jour, matin et soir.

 

Genièvre : baies (lassitude générale, cystite, artériosclérose, menstruation douloureuses, leucorrhée, bronchite chronique) ; 3 gélules trois fois par jour, après les trois repas.

 

Gentiane : racine (asthénie, inappétence, dyspepsie, convalescence, insuffisance hépatique, goutte, diarrhée, parasites intestinaux) ; 3 gélules deux fois par jour, après les deux principaux repas.

 

Géranium Robert : plante (diarrhée, hémorragie utérine, diabète) ; 2 gélules deux fois par jour, matin et soir.

 

                                       E.A.

 

Les plantes en gelules (suite)

 

© 2017 by Robert ANDREANI et Editions ANDRILLON 02200 Soissons

Tout droits de reproduction et de traduction réservées pour tous pays.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© 2017 by Robert ANDREANI et Éditions ANDRILLON 02200 Soissons Tout droits de reproduction et de traduction réservées pour tous pays.

Appel

Email