VIVRE NATURELLEMENT - Hygiène et Santé
VIVRE NATURELLEMENT - Hygiène et Santé
VIVRE NATURELLEMENT Manger sainement Alimentation et santé livres et ebook
 VIVRE NATURELLEMENT Manger sainement        Alimentation et santé livres et ebook   

 

LA POMME ET SES POUVOIRS

La pomme et santé

La pomme aliment de complèment

Vinaigre de cidre

Robert ANDREANI

LA POMME DANS D’ALIMENTATION

     En raison de sa composition la pomme constitue un important aliment fournisseur d’énergie, et en même temps, et surtout, un aliment protecteur d’une très grande valeur, en raison de ses vertus biologiques. Elle soutient à la fois la fibre musculaire et la fibre nerveuse.

     Le Docteur René Tarral a fait une importante expérience sur la valeur alimentaire globale du jus de pomme et sur l’influence du jus de pomme sur le métabolisme des glucides. On entend par métabolisme les phénomènes qui s’opèrent dans le corps par assimilation ou anabolisme et désassimilation ou catabolisme.

     La première expérience a été faite sur quarante jeunes rats soumis au test de croissance. Divisés en quatre groupes de dix animaux, chaque lot a reçu pendant soixante-deux jours, comme alimentation de base, du blé en quantité suffisante pour assurer l’équilibre azoté et pondéral.

     Le premier lot n’a reçu que cette nourriture. Le second lot a eu en supplément une solution de glucose ou sucre simple directement assimilable. Le troisième lot a reçu un supplément de lait. Le quatrième lot a eu du jus de pomme concentré du commerce « identique à celui que tout consommateur peut se procurer » ; ce concentré a été dilué de telle sorte que la solution contienne dix grammes pour cent de sucres totaux. D’autre part, chaque supplément représentait dix pour cent de la ration calorique totale du rat.

     Après soixante-deux jours d’expérience rigoureusement contrôlée et scientifiquement conduite, il a été établi que les trois lots ayant reçu les suppléments indiqués ci-dessus présentaient une évolution nettement plus favorable que le premier lot alimenté suivant le régime normal. « Il apparaît, en outre, écrit René Tarral, que la courbe des lots qui ont reçu le concentré dilué se confond pratiquement avec celle des lots ayant reçu le complément iso-calorique de lait. D’autre part, il nous a été permis de constater qu’en fin d’expérience les animaux traités au concentré dilué avaient un très bel aspect de parfait santé : poil brillant, agilité, etc.

     « On peut donc conclure que le concentré dilué a une valeur nutritive certaine puisqu’il provoque dans les conditions de notre expérience, un accroissement pondéral semblable à celui du lait.

      « Les raisons pouvant expliquer un tel résultat ne nous paraissent pas devoir être cherchées dans l’apport calorique offert par le concentré dilué (plus ou moins dix pour cent de calories semblant incapables d’entraîner une telle différence dans la croissance).

     « De même, il est peu probable, d’autre part, qu’il s’agisse d’un complément de la ration du point de vue protidique, étant donné l’extrême pauvreté du concentré dilué en ce type de produit.

      « Il reste à envisager, et nous nous bornons ici à soulever cette hypothèse, la possibilité que le concentré dilué améliore l’assimilation des protéines du régime de base. On sait, en effet, que par divers suppléments, on peut faire passer de 4 à 35 pour cent l’assimilation des protéines du blé chez le rat» .(1)

*

* *

     La seconde expérience du Docteur Tarral pour contrôler l’influence du jus de pomme sur le métabolisme des glucides a été faite sur des lapins en bonne santé, de race commune. Soixante-deux expériences ont lieu sur des lapins normaux et cinquante autres sur des lapins rendus diabétiques.

     Il résulte de ces travaux que le concentré dilué de jus de pomme ne perturbe pratiquement pas le métabolisme des glucides chez le lapin normal ; chez le lapin diabétique l’administration de concentré dilué provoque une augmentation du taux du sucre sanguin ou hyperglycémie « de type normal et non de type diabétique », alors que les mêmes expériences faites en utilisant un mélange de glucose-saccharose provoquent l’hyperglycémie de type diabétique.

     Ce que nous connaissons des constituants de la pomme et les expériences résumées ici permettent de conclure que ce fruit (et donc le jus de pomme) constitue un aliment énergétique important qui doit trouver place dans le régime de l’enfant, de l’adolescent, de l’adulte quelle que soit sa profession, et du vieillard.

     Malheureusement dans notre pays ainsi que dans de nombreuses autres nations, la consommation de ce produit est notoirement insuffisante. D’une façon générale, les fruits ne sont pas encore considérés comme des nécessités impérieuses à inclure dans le régime alimentaire. Quant aux jus de fruits, au lieu de les reconnaître pour ce qu’ils sont, c’est-à-dire des aliments naturels, on tend à les considérer comme des boissons rafraîchissantes, point de vue qui ne permet pas de leur donner la place importante qui leur revient................................

MALADIES DE PEAU - DERMATOSES

     Si l’on tient compte de ce nous savons sur l’utilisation de la pomme dans la lutte contre le vieillissement, sur son effet favorable contre la précipitation morbide du calcium, sur l’élimination de l’acide urique, on admettra que le fruit des fruits puisse prendre place dans la thérapeutique naturelle des maladies de peau.

PSORIASIS

     C’est ainsi que le psoriasis bénéficie des vertus de la pomme. C’est une maladie qui peut être héréditaire mais non contagieuse ou être due à des troubles du métabolisme, par exemple, le diabète sucré, la goutte, l’arthrite. Certains psoriasis ont même été parfois consécutifs à un soc moral ou à un accident grave.

     C’est une affection tenace et démoralisante. Elle se manifeste par des taches brun-rougeâtre, se couvrant de squames blanc argenté. Le grattage peut provoquer des saignements.

     La pomme est loin d’être le remède spécifique de cette maladie. Ce serait trop simple et trop beau. Elle n’est qu’un facteur du traitement naturel. Dans Pouvoirs Merveilleux de l’Argile, j’ai indiqué une thérapeutique qui a souvent donné de bons résultats : compresses et cataplasmes d’argile.

     L’alimentation joue un rôle déterminant. Une cure de jeûne doit inaugurer le régime ; on pourra la remplacer par la diète aux pommes. Se soumettre ensuite à un régime équilibré végétarien pauvre en graisse pendant des années. En Allemagne, les médecins naturothérapeutes ajoutent à la cure de pommes la pratique de la méthode Kneipp : intenses bains de soleil et de lumière quotidiens, alternant avec des douches des bras et douches des jambes.

     En plus de cette cure, le médecin allemand H. Lotter-moser estime que « de bons résultats peuvent être obtenus en frictionnant les endroits affectés avec du jus de citron ».

Le jus de pomme peut être essayé par voie externe, mais les résultats ne sont pas certains.

     De toute manière, la cure interne de pomme et de jus de pomme ne peut qu’être très favorable au malade, en raison de la dissolution et de l’élimination massive d’acide urique qu’elle provoque réalisant ainsi un véritable rinçage du sang.

ECZEMA

    Là aussi, la cause la plus fréquente réside dans une alimentation qui ne convient pas ou dans des maladies d’estomac ou de l’intestin. Les diabétiques sont sujets à l’eczéma. Certaines personnes sont, d’autre part, allergiques à des plantes aliments, crèmes dermiques, etc. les bains de soleil pris sans méthode et surtout sans progression dans la durée de l’exposition peuvent aussi provoquer cette affection.

     Pratiquer la cure interne.

IMPETIGO

    C’est une dermatose tenace, infectieuse et contagieuse. Elle est causée par les staphylocoques ou les streptocoques. Les enfants en sont le plus souvent atteints, et comme ils ont tendance à se gratter, les boutons s’étendent et se renouvellent sans fin.

     Un traitement au jus de pomme ou au vinaigre de cidre fait disparaître chez certains sujets l’impétigo en moins d’une semaine. Il suffit de tamponner chaque jour à raison de huit fois, de deux heures en deux heures, à l’aide d’une compresse stérile ou de coton hydrophile toutes les parties atteintes.    

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© 2017 by Robert ANDREANI et Éditions ANDRILLON 02200 Soissons Tout droits de reproduction et de traduction réservées pour tous pays.

Appel

Email