VIVRE NATURELLEMENT - Hygiène et Santé
VIVRE NATURELLEMENT - Hygiène et Santé
VIVRE NATURELLEMENT Manger sainement Alimentation et santé livres et ebook
 VIVRE NATURELLEMENT Manger sainement        Alimentation et santé livres et ebook   

 

     AROMATHERAPIE     dossier N° 5: Essence de citronnelle, d'eucalyptus, de mandarine, de marjolaine, huile essentielle citron, huile essentiel de lavande, 

 propriétés et posologie.

huile essentiel

 

 ESSENCE DE CITRONNELLE 

 

     La citronnelle (Cymbopognon) est une graminée originaire des tropiques, mais que l’on trouve à nos latitudes à l’état sauvage et dans les jardins potagers. Les feuilles de la plante renferment l’essence dont l’odeur, évoquant celle du citron, est caractéristique, d’où le nom citronnelle.

 

Propriétés et posologie

 

     L’huile essentielle de citronnelle est une des rares essences à ne pas avoir d’indication thérapeutique elle est toutefois largement utilisée dans l’industrie fabricant les produits désodorisants et sanitaires.

       En usage domestique, grâce à un diffuseur d’arômes, elle permet d’éloigner les moustiques. L’essence de citronnelle, mélangée à 15% avec de l’alcool, peut être utilisée en frictions pour éviter les piqûres de moustiques.

 

ESSENCE D’EUCALYPTUS

 

     Cette huile essentielle est tirée des feuilles d’un arbre de la famille des Myrtacées (Eucalyptus globulus), originaire d’Australie mais présent également dans tout le bassin méditerranéen.

     L’eucalyptus figure à la pharmacopée d’un grand nombre de pays à travers le monde.

      L’essence d’eucalyptus a une odeur caractéristique forte, évoquant celle du  camphre ; sa couleur va du jaune clair à la transparence ; son principal constituant est le cinéol ou eucalyptol. L’huile essentielle d’eucalyptus doit contenir au moins 70% d’eucalyptol pour pouvoir être utilisé en aromathérapie.

 

Propriétés et posologie

 

     L’essence d’eucalyptus est avant tout un antiseptique pulmonaire. Mais son action antiseptique s’exerce aussi sur les voies urinaires. Cette huile essentielle est encore fébrifuge et balsamique. Selon certains auteurs, elle serait également anti-rhumatismale, stimulante, vermifuge et hypoglycémiante.

     En usage interne, à raison de 3 à 5 gouttes trois fois par jour, l’essence d’eucalyptus est tout à fait indiquée dans le cas de bronchite, d’angine, de rhume, de grippe, de toux, mais aussi d’infections urinaires, de parasites intestinaux (oxyures), de rhumatismes, d’asthénie. Les gouttes d’eucalyptus peuvent être prises telles quelles dans une cuillerée à café de miel ou dans une tisane légère adoucissante (tilleul ou fleurs d’oranger par exemple).

            En usage externe. Frictions : mélanger 15 ml d’essence d’eucalyptus avec –à ml d’huile d’amandes douces et 25 ml d’alcool camphré. Rendre homogène le mélange en agitant le flacon. Frictionner la poitrine ou les articulations douloureuses, le cas échéant. Pour éloigner les moustiques, on peut également utiliser ce mélange.

 

  • Fumigations : l’utilisation d’un diffuseur d’essences est indispensable ; pour être efficace, la séance doit durer au minimum 20 minutes.
  • Inhalations : dans un inhalateur en plastique ou dans un bol d’eau chaude, verser 5 gouttes d’essence. Inspirer, en se bouchant alternativement chaque narine, jusqu’à ce que les vapeurs de l’essence soient dissipées. On peut effectuer l’opération deux fois de suite.
  • Si l’on ne peut pas faire de fumigations ou d’inhalations, verser 5 gouttes d’essence dans un mouchoir plié, le garder pendant deux à trois minutes dans sa main fermée, puis inspirer lentement par le nez les vapeurs d’essence ainsi réchauffées (il faut mettre le mouchoir sous les narines à l’endroit où les gouttes ont été versées).

 

Effets indésirables en cas de surdosage :

maux de tête, ivresse.

 

 

ESSENCE DE LAVANDE

 

            L’huile essentielle est tirée des sommités fleuries de la lavande officinale (Lavandula officinalis). Cette plante est cultivée dans le Midi de la France par champs entiers, d’où l’odeur enivrante sur les lieux de culture.

            L’essence de lavande est légèrement jaune et possède un parfum fort caractéristique. Elle est composée pour 25 à 45% d’alcools libres (alcool amylique, bornéol, géraniol, lavandulol, linalol, pour 35 à 60% d’esters (acétate de linalyne), d’aldéhydes et de cétones.

 

Propriétés et posologie

 

            L’huile essentielle de lavande est particulièrement intéressante pour son pouvoir sédatif rééquilibrant, antispasmodique et cicatrisant. Certains auteurs la reconnaissent également comme hypotensive, cholérétique (favorisant la production de l’urée au niveau du foie). L’essence de lavande est d’autre part moyennement antiseptique.

            En usage interne, à raison de 3 gouttes par jour dans une cuillerée à café de miel, l’huile essentiel de lavande convient pour les affections suivantes : insomnie, spasmes, nervosité, migraine, hypertension, paresse digestive (estomac, foie, intestin).

            En usage externe : mélanger 10 ml d’essence de lavande avec 90 ml d’huile d’amandes douces, appliquer sur une plaie pour en activer la cicatrisation. Cette préparation peut aussi être utilisée en frictions sur toutes les parties rendue douloureuse à la suite d’un choc ou d’un faux mouvement.

 

Effets indésirables en cas de surdosage :            Soporifique, stupéfiante.

********

ESSENCE DE MANDARINE

 

     L’huile essentielle est tirée de la mandarine, petite orange douce, au parfum délicat, produite par le mandarinier (citrus reticulata) de la famille des Rutacées, proche de l’oranger. On suppose que le nom de mandarinier provient du fait que ce fruit était jadis fort apprécié par les mandarins chinois. La mandarine est cultivée principalement en Espagne et au Maroc, mais se rencontre dans tout le bassin Méditerranéen.

 

Propriétés et posologie

 

      Bien que très rarement prescrite en aromathérapie, l’essence de mandarine n’en possède pas moins des vertus digestives grâce à son action stimulante sur l’estomac et sur le foie. D’autre part, c’est aussi un bon antispasmodique et un rééquilibrant du système nerveux.

     En usage interne, à raison de 2 à 5 gouttes par jour dans une cuillerée de miel ou dans un dessert (qu’elle parfumera agréablement), elle est un bon remède contre l’insomnie légère et est tout indiquée dans les cas d’indigestion occasionnelle.

 

ESSENCE DE MARJOLAINE

 

     La marjolaine, comme son nom latin l’indique (origanum majorana) est la variété cultivée de l’origan sauvage de la famille des Labiacées. L’huile essentielle est tirée des sommités fleuries, dont l’odeur aromatique est caractéristique. C’est d’ailleurs un condiment utilisé en charcuterie ; la plante entre aussi dans la composition de certains apéritifs ; l’essence de marjolaine est utilisée dans la fabrication de produits cosmétiques.

       En usage interne, à raison de 2 gouttes deux fois par jour dans une cuillerée à café de miel, l’huile essentielle de marjolaine est indiquée dans les traitements de l’insomnie, de l’anxiété, de la nervosité et des spasmes digestifs.

       En usage externe, mélanger 10 ml d’essence à 90 ml d’huile d’amande douce, frictionner les parties du corps douloureuses ou atteintes de rhumatismes. Certains auteurs recommandent cette huile essentielle en inhalations (4 à 5 gouttes dans un bol d’eau chaude) pour lutter contre le rhume de cerveau.

 

Effets indésirables en cas de surdosage :

            Stupéfiante, risque d’hématurie (présence de sang dans les urines).

 

********

 

ESSENCE DE MENTHE

 

     La menthe est la plante la plus connue par l’utilisation qu’on en fait en confiserie notamment. La menthe poivrée (mentha piperata) est une plante de la famille des Labiacées, très odorante, commune dans nos régions où elle affectionne l’humidité. Si la confiserie utilise largement son essence, extraite des feuilles, la liquoristerie, la parfumerie et la pharmacie le font entrer dans la composition de différentes préparations.

 

Propriétés et posologie

 

     L’huile essentielle de menthe est composée de menthol son principal constituant et de divers terpènes. C’est un tonique et un stimulant des nerfs moteurs et sensitifs. L’essence de menthe facilite également la digestion grâce à ses propriétés antispasmodiques et carminatives.

     En usage interne, à raison de deux gouttes deux fois par jour, l’huile essentielle de menthe est indiquée dans le traitement des indigestions, des coliques, des spasmes de l’estomac, des flatulences, des asthénies, des migraines.

     En usage externe, en inhalation, contre la sinusite, 5 gouttes dans un bol d’eau chaude. Pour soulager les migraines ou les névralgies, on peut faire des applications avec la préparation suivante : 15 ml d’essence de menthe mélangé avec 85 ml d’huile d’amandes douces ou d’alcool à 60°. En bain de bouche pour soulager les douleurs dentaires ou les gingivites, 5 à 10 gouttes dans un verre d’eau tiède.

 

Effets indésirables en cas de surdosage :

            Insomnies, surexcitation.

 

                                                           E.A.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© 2017 by Robert ANDREANI et Éditions ANDRILLON 02200 Soissons Tout droits de reproduction et de traduction réservées pour tous pays.

Appel

Email