VIVRE NATURELLEMENT - Hygiène et Santé
VIVRE NATURELLEMENT - Hygiène et Santé
VIVRE NATURELLEMENT Manger sainement Alimentation et santé livres et ebook
 VIVRE NATURELLEMENT Manger sainement        Alimentation et santé livres et ebook   
Vous avez installé un outil pour bloquer les publicités. Veuillez le désactiver pour que cette Web App puisse être correctement affichée et configurée.

 

CITRON et

 

CHOLESTEROL

         

     Je ne m'étendrai pas sur le cholestérol. Cette question a été magistralement traitée par notre ami Luc Dressant dans L'Excès de Cholestérol et ses Dangers.

     Je rappelle simplement que le cholestérol est un constituant organique dont les caractéristiques sont semblables à celles des graisses et qui possède une fonction alcoolique.

     L'importance biologique de ce corps est très grande. Présent dans tout notre organisme, il joue un rôle déterminant dans l'équilibre de l'eau et, partant, de la cellule animale; dans la couche sébacée de la peau, il constitue un barrage aux agents pathogènes; dans le sang, il assume un rôle protecteur; sous l'action du soleil, nous avons vu qu'il engendre de la vitamine antirachitique D.

     Cependant, quand le taux de cholestérol sanguin est en excès, et surtout quand il dépasse 2,30 g par litre de sérum, il y a danger. Le plus grand risque couru par le sujet est l'artériosclérose et la lésion cardiaque.

     Est-ce que les extraits de citrus ou citroflavonoïdes ont une action régulatrice à l'endroit du cholestérol? Eh bien, on peut aujourd'hui répondre par l'affirmative.

     Observons tout d'abord que les citroflavonoïdes ont une influence très favorable sur l'état de l'appareil circulatoire. Dans sa thèse sur l'action des Citroflavonoïdes, le Docteur Paul Nègre écrit notamment: << La majorité des syndromes hémorragiques est très rapidement améliorée par leur administration: purpuras vasculaires, purpuras hémorragiques, hémorragies interruptives de la grossesse, néphrites hématuriques aiguës consécutives ou non à une intoxication et assez souvent même, néphrites chroniques ou même simples rétinites à tendances hypercongestive plus ou moins cicatricielle post-secondaire au diabète ou essentielles, obéissent dans l'ensemble à la thérapeutique des citroflavonoïdes par voie orale.

     <<La propriété hémorragique de l'aspirine, non admise par tous, mais observée par de nombreux cliniciens, cesse par l'administration concomitante de citroflavonoïdes. De nombreux œdèmes rétrocèdent aussi sous leur action.>>

     En outre, le Docteur Nègre a étudié l'action des citroflavonoïdes chez les athéromateux. Il a notamment traité 19 malades âgés de 25 à 70 ans, hyperhyper-cholestérolémiques. Après dix semaines de traitements, la cholestérolémie avait baissé de 40% en moyenne et se maintenait à ce nouveau taux plusieurs semaines après la fin du traitement, et parallèlement l'état général des malades s'améliorait très sensiblement.

     Sans préjuger les conclusions des spécialistes, il est permis de penser que cette action antichlolestérolémique des citroflavonoïdes est une conséquence des propriétés de ces extraits de citrus qui améliorent l'élasticité des tissus artériels et la perméabilité capillaire. Il s'agit d'ailleurs d'une propriété de la vitamine P.

          Il y a lieu d'insister sur l'importance de ces propriétés si l'on tient compte de ce que le rôle des capillaires consiste à canaliser vers toutes les cellules l'oxygène et les éléments résultant de la digestion - nutriments. Or, les capillaires s'acquittent parfaitement de ce rôle primordial dans la mesure où leur perméabilité est plus près de l'état optimum.

     Certes, les extraits de citrus ne peuvent être ordonnés que par le médecin, mais il n'en demeure pas moins que les bienfaits de cette thérapeutique sont à mettre à l'actif des citrus.

     Ces découvertes ont une importance capitale tant au point de vue de l'hygiène naturelle que de la médecine; en outre elles tendent, elles aussi, à reléguer au rang des superstitions surannées les préjugés à l'endroit des agrumes et singulièrement du citron.

                                   R. A.                                                                                                       

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© 2017 by Robert ANDREANI et Éditions ANDRILLON 02200 Soissons Tout droits de reproduction et de traduction réservées pour tous pays.

Appel

Email